BOISSEUILH

La première mention écrite connue du lieu est relevée en l'an 1150 sur le cartulaire de Châtres sous la forme latine Boisolium. En 1354 apparait la mention Buxolium, et Boyschuelh en 1408. Sur la carte de Cassini représentant la France entre 1756 et 1789, le village est identifié sous le nom de Boisseuil.

Le nom se réfère au latin buxus signifiant buis, suivi du suffixe gaulois °-ialo correspondant à un champ ou une clairière.Boisseuilh signifie donc « champ (ou clairière) planté de buis ».

En occitan, la commune porte le nom de Boissuelh.

Lors de la création des départements français en 1790, la commune a d'abord brièvement fait partie de la Corrèze avant d'être rattachée en 1793, ainsi que neuf autres communes, à la Dordogne.

L'église Saint-Valéry du xive siècle recèle une statue du xve siècle en bois représentant saint Valéry, un ermite limousin. Le château de Boisseuilh dépendait en 1150 de la châtellenie de Génis. Au xixe siècle, il a été reconstruit en intégrant une tour datant du Moyen Âge, et il a conservé un pigeonnier.